janvier 11, 2021

Entreprise

Porcelanosa obtient le certificat « Zéro déchet » pour son engagement en faveur de la durabilité

Ce label environnemental indique que plus de 99 % des déchets produits sur ses sites de production sont recyclés et réutilisés dans d’autres procédés de fabrication, ce qui permet d’éviter de les envoyer à la décharge.

Porcelanosa est l’une des premières multinationales du secteur de la céramique à obtenir le certificat « Zéro déchet ». Délivré par l’organisme de certification SGS, ce label indique que plus de 99 % des déchets produits dans ses installations sont recyclés et réutilisés dans d’autres procédés industriels, ce qui permet d’éviter de les envoyer à la décharge.

Un certificat qui confirme la gestion durable de l’entreprise et récompense les efforts déployés jusqu’à présent dans la lutte contre le changement climatique. Un objectif poursuivi par l’entreprise à travers son programme Eco Conscious, le Plan d’Industrialisation Verte qu’elle a lancé cette année, que l’on retrouvera dans ses principales actions commercialesqui s’inspirent des Objectifs de Développement Durable fixés dans l’Agenda 2030 de l’ONU.

Unknown

Noelia Martínez (directrice environnementale de SGS zone Levant), Jorge Fabregat (responsable département qualité et environnement de Porcelanosa), Salvador Giner (achats centraux Groupe Porcelanosa) et Tomás Navarro (développement d’affaires de SGS)

Vers une économie circulaire

Parmi les mesures prises par la compagnie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et promouvoir une consommation responsable, on peut citer l’épuration des eaux usées, le remplacement de l’éclairage traditionnel par des systèmes d’éclairage LED, l’utilisation de la chaleur résiduelle des fours pour des opérations de séchage, la cogénération (plus de 30 % de l’énergie électrique utilisée est générée dans ses installations), la réutilisation et le recyclage des déchets industriels pour concevoir des produits plus durables (parquet céramique Par-Ker®, Ecocycle de Krion®) et le renouvellement de son parc automobile avec des voitures électriques.

À moyen terme, l’entreprise souhaite également encourager l’énergie photovoltaïque renouvelable. Dans ce but, elle étudie déjà la possibilité d’installer et d’utiliser des panneaux solaires dans ses installations centrales, ses entrepôts et ses bureaux. « Nous sommes fermement engagés en faveur de l’environnement, et l’obtention du certificat délivré par SGS le prouve. Chacune de nos huit marques recherche des solutions écologiques qui améliorent non seulement la qualité de vie, mais favorisent également la biodiversité de la planète. Un équilibre complexe, mais pas impossible, qui exige d’orienter les méthodes de production vers les besoins réels de la société. En d’autres termes, utiliser ce qui est nécessaire, réduire le superflu et le réutiliser pour promouvoir un modèle d’économie circulaire dans lequel la demande conditionne l’offre et non l’inverse », précise-t-on dans l’entreprise.

Conformément à la règle des quatre « R » (refuser, réduire, remplacer, recycler), Porcelanosa avance sur la durabilité énergétique en réinjectant une grande partie de ses déchets industriels dans sa chaîne de valeur. « Il s’agit de protéger l’environnement, et donc la santé, en mettant en place des protocoles environnementaux qui nous permettent de lutter contre le réchauffement climatique, qui jettent les bases d’une économie verte fondée sur des produits durables et réutilisables comme le défend Porcelanosa dans chacune de ses collections », conclut-on chez la marque.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *