décembre 21, 2022

Actualité

Les joints de pose comme élément de décoration sur les revêtements de sols et de murs en céramique

Cet élément s'intègre dans l'espace et constitue un important composant esthétique qui détermine l'aspect de la conception céramique

Lors de la rénovation ou de la conception d'un nouvel espace, on commence par choisir le revêtement des sols et des murs. Il convient également de tenir compte d'autres matériaux qui jouent un rôle important dans la qualité des finitions, tels que les ceux utilisés pour les joints, les plinthes et les pièces spéciales.

Que sont les joints ?

Dans la séparation physique entre des dalles contiguës, nécessaire pour compenser les écarts dimensionnels éventuels des dalles céramiques, les joints de pose sont un élément essentiel qui garantit la qualité finale du carrelage et des revêtements céramiques.

En tout état de cause, les joints doivent remplir les fonctions techniques suivantes :

  • Favoriser la résistance des pièces céramiques. Ils contribuent à absorber les efforts générés par l'instabilité des supports et par les variations dimensionnelles.
  • Capacité de diffusion de la vapeur. Les joints doivent être imperméables aux liquides, mais perméables à la vapeur de l'eau ; en particulier dans les extérieurs avec un climat froid et pour les carrelages non absorbants ou vernis.
  • Permettre l'évaporation de l'eau présente dans les matériaux couverts par les dalles, notamment les adhésifs utilisés pour leur pose.
  • Faciliter la pose de dalles céramiques avec un certain niveau de variation dimensionnelle.
  • Favoriser la réparation des dalles.

Décoration avec des joints

Les joints de pose sur les sols et les murs jouent un rôle déterminant dans le style des espaces, avec deux grandes tendances décoratives :

  • Joints invisibles : ils ne se distinguent pas des dalles céramiques. L'idée est de les rendre aussi invisibles que possible, en employant des joints très étroits pour les intégrer dans les pièces utilisées. Il s'agit de la modalité habituelle choisie pour l'installation des matériaux de PORCELANOSA Groupe, car elle contribue à offrir une continuité visuelle de la surface.
  • Joints qui se distinguent par rapport aux dalles céramiques. Il s'agit de mettre en évidence la modularité du carrelage ou du revêtement céramiques, en renforçant le contraste entre la dalle et le joint. Pour y parvenir, les joints doivent être larges. Cette modalité est souvent utilisée pour les mosaïques et les sols en terracotta.

- Couleurs. Le choix de la couleur du joint est fondamental dans l'aspect de la conception céramique globale d'une pièce. Si vous souhaitez rehausser le design de la céramique et rendre le joint invisible, la couleur du matériau de jointure doit ressembler à celle de la dalle céramique. Lorsque l'on cherche à mettre le joint en valeur dans son intérieur, il convient de choisir une couleur différente ou contrastante avec celle de la céramique.

Types de joints

Pour que les joints parviennent à embellir un espace, le matériel choisi doit être de qualité et adapté aux caractéristiques techniques du carrelage céramique sur lequel il s'appliquera, comme le signale Butech, la marque spécialisée dans les matériaux de pose de Porcelanosa Groupe. Deux types de joints sont possibles :

  • Résines réactives. Ils apportent la plus haute qualité de couleur et la meilleure résistance chimique, ainsi que des performances mécaniques et aucune absorption d'eau, comme la collection Epotech de Butech.
  • En ciment. Qualité adaptée à la plupart des poses, bonne stabilité de la couleur du joint et diffusion optimale de la vapeur d'eau, comme la gamme Colorstuk rapid, de Butech, disponible en plus de quatorze couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *