juin 29, 2020

Actualité

La production de PORCELANOSA Grupo prend le tournant de l'économie circulaire

Les huit marques de la multinationale adoptent un modèle économique durable fondé sur l'efficacité énergétique, la réutilisation des matériaux et l'éco-conception.

PORCELANOSA Grupo défend l'optimisation des ressources énergétiques et des déchets à travers son programme Eco Conscious. qui réunit plusieurs mesures vertes visant à promouvoir une consommation plus responsable grâce au recyclage des déchets,, à la gestion durable  de l'eau, à la réduction des émissions CO2 et aux économies d'énergie. Quatre axes qui résument cet accord écologique visant à établir une économie circulaire fondée sur les trois « R » : réduire, recycler et réutiliser les matières premières.

Qu'est-ce que l'économie circulaire ?

Selon la définition de l'UE, l'économie circulaire est un modèle de production et de consommation basé sur le partage, la location, la réutilisation, la réparation, le renouvellement et le recyclage des matériaux et des produits existants dans le but d'accroître la durée de vie de chaque objet. Il s'agit d'un système qui permet de réduire les émissions polluantes et vise à améliorer la sécurité de l'approvisionnement en matières premières en misant sur l'innovation, la technologie, la croissance et l'emploi (jusqu'à 580 000 emplois dans l'UE), transformant ainsi le recyclage des matériaux biodégradables en une source de richesse.

Production de « zéro résidu »

PORCELANOSA Grupo encourage l'économie circulaire avec sa collection Starwood Ecologic, un bois céramique écologique composé de plus de 95 % de matériaux recyclés, dont le processus de fabrication permet de réduire jusqu'à 40 % les émissions de CO2. En outre, Venis offre une deuxième vie à une grande partie des déchets générés par la marque, grâce à des systèmes de purification et de traitement des eaux installés dans ses centres de fabrication.

 

Krion propose une alternative au modèle actuel d'obsolescence programmée avec les receveurs de douche, les plans vasque et les lavabos KRION SHELL™. Conçues avec plus de 95 % de matériaux recyclés, ces pièces permettent de limiter l'impact environnemental de la production, basée sur la réutilisation des ressources naturelles. Une démarche à laquelle il faut ajouter celle de KRION ECOCYCLE®, une méthode de fabrication innovante qui favorise la réutilisation des déchets issus d'autres procédés de production pour les intégrer dans de nouveaux produits.

Gamadecor  mise sur la réutilisation des matériaux dans la fabrication de ses cuisines. « 72 % des matières premières qui composent les panneaux de particules de nos cuisines sont des matériaux recyclés. 49 % sont issues de l'économie circulaire et 23 % des résidus (sous-produits) de la scierie », explique-t-on chez Gamadecor. Cette mesure prise par la marque spécialisée dans les cuisines permet d'éviter l'abattage inutile de plus de 4 117 arbres par an, un nombre qui permet d'absorber 156 000 tonnes de CO2, soit l'équivalent de plus de 500 vols entre Madrid et New York.

Pour sa part, Butech a créé un nouveau croisillon autonivelant de 5 mm fabriqué en polyamide recyclé, pour un produit 100 % durable. La marque a également développé R-Eco, un additif pour les matériaux de pose du ciment, qui contient 250 grammes de plastique 100 % recyclé, l'équivalent de 50 sacs de supermarché.

Expéditions durables

L'Union européenne produit plus de 2 500 millions de tonnes de déchets par an. Face à cette situation, et afin de repenser le modèle économique actuel qui consiste à « utiliser puis jeter », plusieurs sociétés de PORCELANOSA Grupo ont réorienté leurs méthodes traditionnelles de production vers un schéma plus écologique en phase avec ses objectifs de développement durable. Ainsi, des entreprises telles qu'Urbatek et L'Antic Colonialtravaillent uniquement avec du bois issu de forêts durables certifié FSC et réutilisent également les chevalets et les caisses en bois pour les expéditions de proximité. Dans le cas de L'Antic Colonial, les composés en PVC sont recyclables et les panneaux de particules sont conçus pour plusieurs utilisations.

Nokena adhéré au plan d'entreprise de prévention ECOEMBES 2018-2020 afin de réduire l'impact environnemental des emballages produits. La marque a conçu un emballage pourvu d'une fermeture mécanique réutilisable sur les envois suivants et remplacé son packaging interne en plastique par des caisses polyvalentes utilisables de six manières différentes.

FAQ Économie circulaire

L'économie circulaire vise à opérer un changement culturel dans notre manière de produire et de consommer. Pour y parvenir, les entreprises doivent prendre des mesures visant à promouvoir une chaîne de valeur durable entre l'entreprise elle-même, ses clients et ses fournisseurs, via des processus efficaces et propres.

L'économie linéaire repose un cycle continu de production-consommation-mise au rebut, tandis que l'économie circulaire mise sur la réduction, la réutilisation et le recyclage des matériaux.

L'économie circulaire contribue à réduire la quantité de déchets produits, la consommation énergétique et l'eau utilisée dans le processus de production. Cela permet de mettre en place un système économique respectueux de l'environnement qui favorise l'emploi local et les produits « zéro kilomètre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *