février 11, 2019

Alejandro Zaera-Polo, nouveau membre du jury de la XIIe édition des Prix du groupe PORCELANOSA

L’illustre architecte espagnol dirige son propre cabinet d’architecture AZPML à Londres et est également professeur à l’école d’architecture de l’Université de Princeton.

Partisan de l’architecture fonctionnelle et du réaménagement des villes, il a notamment conçu le Terminal international de passagers de Yokohama et la nouvelle gare de Birmingham.

La XIIe édition des Prix d’architecture et de décoration d’intérieur du groupe PORCELANOSA accueille un nouveau membre au sein de son jury : Alejandro Zaera-Polo.

Après ses études à l’École technique supérieure d’architecture de Madrid, Alejandro Zaera (Madrid, 1963) déménage à Cambridge (Massachusetts, États-Unis) pour suivre un master en architecture à la Graduate School of Design. Une expérience académique qui lui permet de développer sa perception de l’architecture et de se familiariser avec les nouveaux courants esthétiques qui commencent à s’imposer.

Attentif à la réalité du moment et gardant l’avenir à l’esprit, il commence très vite à collaborer avec l’Office for Metropolitan Architecture (OMA), où il acquiert une certaine autonomie professionnelle et développe ainsi son instinct architectural. Un bagage qui lui sera bien utile en 1992, quand il fondra son propre cabinet d’architecture, le Foreign Office Architects (FOA), avec l’architecte britannique Farshid Moussavi.

Une architecture fonctionnelle pour un nouvel ordre urbain

Sous les initiales de son cabinet, il réalise des projets reconnus dans le monde entier. Parmi ceux-ci se trouve le Terminal international de passagers de Yokohama (Japon) dont les 48 000 m² de superficie dévoilent les nouvelles formes architecturales des ports maritimes. Dans ce port, on distingue certains aspects défendus par Zaera : responsabilité de construction, équilibre et dialogue avec l’environnement naturel et urbain.

Construit entre 2000 et 2002, ce quai ondulé donne directement sur la mer et supprime les lignes de séparation si caractéristiques de ces constructions. Une méthodologie qui a permis à l’architecte de remporter le concours d’idées face à 660 participants du monde entier.

Partisan de l’architecture fonctionnelle, du bâtiment comme objet et des changements urbains (qui constituent une source d’énergie pour la construction de nouvelles structures), Zaera perfectionne son langage architectural avec le cabinet AZPML, son nouveau projet d’architecture. Fondé en 2011 avec sa partenaire Maider Llaguno, le cabinet possède aujourd’hui des sièges à Londres, New-York, Lugano et Madrid. Durant cette nouvelle étape, l’architecte a travaillé sur la nouvelle gare de Birmingham, lauréate du premier prix en 2008, le palais du cinéma de Locarno (Suisse), le Musée de Vienne ou encore la Fondation Cerezales Antonino y Cinia de León.

Entre maquettes et salles de classe

Attaché à l’enseignement et à la recherche depuis les salles de classe, la carrière de professeur de Zaera débute à l’École technique supérieure d’architecture de Madrid. De là, il rejoint l’Architectural Association School of Architecture, pour ensuite transmettre ses connaissance à l’Université Columbia, de Princeton, Yale, ou encore de Californie. Il a également été doyen à l’Institut Berlage d’Amsterdam. Des maquettes pour une éducation solide et libre.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez sélectionner votre langue/pays.