mars 8, 2024

Entreprise

48 heures à New York

Depuis 9 ans, PORCELANOSA Grupo est un autre New-Yorkais. Une relation étroite à laquelle nous rendons hommage avec quelques-unes des nouvelles propositions et des nouveaux lieux qui font de cette ville une source inépuisable d’énergie créative.

1 Le magasin phare de Porcelanosa

Le 9 septembre 2015, PORCELANOSA Grupo a inauguré son siège new-yorkais au confluent de Broadway et de la Cinquième Avenue, avec pour voisins Madison Square Park et l’emblématique Flatiron Building. Le bâtiment de six étages, datant de 1918, a été transformé par le studio Foster + Partner et, en 2020, une importante extension a été entreprise pour atteindre 1 900 m2 où l’on peut visiter l’exposition des marques du groupe, le laboratoire de céramique, les salles pour les événements et la cafétéria. 202 Cinquième Avenue.

porcelanosa.com

Illustration du magasin Porcelanosa situé à côté du Madison Square Park à New York.

2 Casa Tua

À l’instar de l’établissement de Miami, ce restaurant et club offre une atmosphère sélect et sophistiquée dans l’Upper East Side, que ce soit pour un petit-déjeuner, un brunch savoureux ou un cappuccino. Un refuge contre l’agitation de la ville qui ne dort jamais. 20 East 76th Street.

casatualife.com

3 Café Carlyle

Il suffit de traverser Madison Avenue pour profiter de la vie nocturne new-yorkaise. Après avoir surmonté la pandémie, le légendaire club de jazz de l’hôtel The Carlyle, incontournable depuis 1955, a rouvert ses portes en 2022. Tous les soirs, il y règne une ambiance de beau monde avec de la musique live et des peintures murales de Marcel Vertès. 35 East 76th Street.

rosewoodhotels.com

Le Café Carlyle est un salon où l’on peut dîner et assister à un spectacle.

4 Bar et restaurant The Mark

L’Upper East Side continue d’être exploré par le chef alsacien Jean-Georges Vongerichten, responsable de la gastronomie du Mark Hotel, comme l’exceptionnelle fondue qu’il sert en hiver au Mark Chalet : il faut réserver 60 jours à l’avance ! Sa marque de fabrique : le soin qu’il apporte aux aliments frais du marché, à ses cocktails et à son magnifique décor. Madison Avenue à la 77e rue.

themarkhotel.com

Enseigne sur la façade de la Neue Galerie, le musée d’art allemand et autrichien de la 5e avenue.

5 St. Ambroeus

Ici, les racines sont italiennes ; plus précisément de Milan, où une petite pasticceria est née en 1936 à côté de la Scala. En 1982, les secrets de ses panini croustillants ou de ses cornetto ont atterri sur Madison Avenue, où les déguster est toujours un plaisir. 1000 Madison Avenue.

santambroeus.com

6 Neue Galerie

Un « petit grand secret », un musée avec le meilleur de l’art et du design d’Allemagne et d’Autriche entre la fin du 19ème siècle et le premier tiers du 20ème siècle : Gustav Klimt, Egon Schiele, Adolf Loos, le Bauhaus. La visite se termine au Café Sabarsky, qui nous ramène à la Vienne étincelante des années 1920. Le tout dans un bâtiment historique, achevé en 1914 et ayant abrité, entre autres, Cornelius Vanderbilt III.1048 Fifth Avenue.

neuegalerie.org

7 Maison Cruz

À un pâté de maisons de Central Park se trouve « l’endroit » du moment, un restaurant et club privé dans un immeuble de six étages qui allie la somptuosité de ce quartier à la touche décontractée des Hamptons et à l’inspiration latine de son fondateur, le Chilien Juan Santa Cruz. Une cuisine surprenante, une décoration intérieure avec des œuvres de Fernando Botero ou Keith Haring et beaucoup d’exclusivité : les étages supérieurs sont réservés aux membres du club. Le soir, des performances live et des sessions DJ permettent de prolonger la soirée. Important : pas de baskets, de jeans, de casquettes ou de débardeurs. Et il est « recommandé » de ne pas prendre de photos avec des smartphones. Les VIP sont très jaloux de leur intimité. 36 East 61st Street

casacruz.nyc

Intérieur de la Casa Cruz, l’un des lieux les plus branchés de New York.

8 Club de tennis Vanderbilt

Peut-on jouer au tennis en plein centre de Manhattan ? Oui, grâce à ce club qui a ouvert ses portes au quatrième étage de Grand Central Terminal en 2011. Vous pouvez réserver un court et reprendre des forces au légendaire Oyster Bar de la gare. Pour ne pas salir le court, seules les chaussures à semelles plates, de préférence blanches, sont acceptées. Grand Central Terminal (entrée sur Vanderbilt Ave. entre les 42e et 43e rues).

vanderbilttennisclub.com

Court de tennis du Vanderbilt Tennis Club situé au Grand Central Terminal à Manhattan.

9 La bibliothèque et le musée Morgan

Le magnat Pierpont Morgan a rassemblé la plus belle collection de manuscrits, de livres illustrés et d’incunables en dehors de l’Europe. En 1924, son fils Jack a décidé d’ouvrir son extraordinaire bibliothèque personnelle au public, ce qui en a fait un lieu incontournable pour les chercheurs, les écoliers et tous ceux qui s’intéressent à la culture. Plusieurs rénovations, dont la dernière en 2006 par Renzo Piano, ont donné à New York de beaux espaces, comme l’historique Reading Room ou The Morgan Garden, qui valent toujours la peine d’être visités. 225 Madison Avenue at 36th Street.

themorgan.org

Bibliothèque (salle est) de la Morgan Library & Museum.

Salle à manger du restaurant géorgien Ubani.

10 Ubani

Dans une ville aussi cosmopolite, il semble difficile de trouver quelque chose qui vous surprenne. C’est parce que vous n’avez pas encore goûté à la cuisine géorgienne de ce restaurant. Pour commencer, que diriez-vous du traditionnel Adjaruli Khachapuri? Il s’agit d’une pâte à pain farcie de fromage et recouverte d’un œuf, que l’on déguste dans toute la Géorgie. 37A Bedford Street.

ubaniny.com

11 Les vrais vrais

Que ce soit dans leurs boutiques physiques (nous recommandons celle située à SoHo, 80 Wooster Street) ou sur leur site Internet, l’offre sur les pièces d’occasion des marques de luxe en mode, accessoires ou bijoux auxquelles vous avez accès est imbattable : Tiffany, Cartier, Van Cleef & Arpels, Christian Louboutin, Prada, Hermès, Jimmy Choo, Louis Vuitton.

therealreal.com

12 Glossier

La boutique phare de cette marque de produits de beauté et de cosmétiques à SoHo a rouvert ses portes avec plus de sophistication que jamais. L’espace, dans des tons blancs et pastels, est divisé en petites capsules dans lesquelles les clients peuvent expérimenter les produits à portée de main. 72 Spring Street.

glossier.com

13 Alaïa

Cela fait un an que la marque est revenue à New York. Une année au cours de laquelle cette boutique s’est imposée comme un lieu incontournable pour les adeptes des collections qui honorent l’héritage du grand créateur tunisien Azzedine Alaïa : sacs, manteaux et chaussures. Des créations originales et fascinantes qui continuent d’attirer l’attention de la jet set de Manhattan. 149 Mercer Street.

maison-alaia.com

14 L’Appartament

La marque de mode française Sézane reste fidèle à sa philosophie : pas de boutiques conventionnelles. Au contraire, elle présente des espaces familiers et cosy, où vous trouverez les basiques qui ne manqueront jamais à votre garde-robe. 254 Elizabeth Street.

sezane.com

Façade de L’Appartement, concept store de la marque française Sézane.

Illustration de L’Appartement 4F, où l’on peut déguster les meilleures pâtisseries françaises de New York.

15 « Ici, C’est Paris ».

L’accent français se fait de plus en plus entendre à New York, où un véritable « Little Paris » a vu le jour (sur Centre Street, entre Broome et Grand St., à Nolita/SoHo) grâce à l’initiative du centre culturel Coucou, qui s’est installé dans ce quartier en 2019. Autour, on trouve une boulangerie et une épicerie fine (Maman), la Compagnie des Vins Surnaturels ou encore la boutique de décoration Clic. Et, bien sûr, des boutiques de mode française. Pour terminer le parcours avec un accent plus français, nous avons traversé le pont de Brooklyn pour nous rendre à L’Appartement 4F à Brooklyn Heights. Là, le couple Gautier et Ashley Coiffard a révolutionné la pâtisserie avec ses « petits croissants céréales » et autres suggestions, devenues populaires grâce aux instagrameurs. Rien de tel que de les déguster en flânant dans ce quartier aux rues parsemées de « brownstones » (immeubles typiques en grès brun du XIXe siècle), où Truman Capote, Charles Dickens et Mark Twain ont trouvé refuge. Le point final est la promenade de Brooklyn Heights. La vue sur le pont de Brooklyn, Manhattan avec la Freedom Tower en arrière-plan et la Statue de la Liberté nous rappelle que nous sommes dans la capitale du monde. 115 Montague Street.

lappartement4f.com

Texte : Juana Libedinsky / Sandra Fernández

Crédits photos : Preston Schlebusch / Getty Images / Durston Saylor / Graham Haber / Charissa Fay

Dessins : Claudia R. C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *