• Du Commodore Criterion à l’immeuble PORCELANOSA : l’histoire vivante du nouveau magasin phare du groupe à New York
  • Du Commodore Criterion à l’immeuble PORCELANOSA : l’histoire vivante du nouveau magasin phare du groupe à New York
  • Du Commodore Criterion à l’immeuble PORCELANOSA : l’histoire vivante du nouveau magasin phare du groupe à New York
  • Du Commodore Criterion à l’immeuble PORCELANOSA : l’histoire vivante du nouveau magasin phare du groupe à New York

Du Commodore Criterion à l’immeuble PORCELANOSA : l’histoire vivante du nouveau magasin phare du groupe à New York

lundi 17 août 2015 · PORCELANOSA Grupo

Situé dans un quartier prestigieux de Manhattan, au croisement de Broadway et de la Cinquième Avenue, à côté du Madison Square Park et en face du Flatiron, l’immeuble qui abrite le nouveau magasin phare de PORCELANOSA Grupo à New York possède une histoire vivante et singulière.

C’est en 1918 que les architectes Ely Jacques Kahn et Albert Buchman conçoivent cet édifice de six étages et plus de 1 500 mètres carrés. Construit durant la Première Guerre mondiale, il est pendant longtemps le siège de la General Outdoor Advertising Company (Société générale de publicité extérieure).

L’espace a auparavant été occupé par une construction en pierre rougeâtre de 1857, qui a abrité le siège du Club de New Yok, de la Madison Square Bank, de la revue Cosmopolitan, à ses débuts, ou même de la prestigieuse école de langue Berlitz.

L’installation de l’entreprise de jouets A.C. Gilbert dans l’édifice dessiné par Kahn et Buchman lui vaut de s’appeller le Gilbert Hall of Science. Cet espace surprenant attire des centaines de curieux qui observent, à travers ses fenêtres circulaires de la 25th Street, les trains électriques qui circulent à l’intérieur. L’A.C. Gilbert Company est le fabriquant des premiers et archiconnus meccanos, ainsi que des kits de petit chimiste et des télescopes, icônes de la révolution industrielle, de l’innovation et de la science transformées en jeux.

Le fondateur de l’entreprise, Albert Gilbert, devient une véritable légende en obtenant du Conseil national de défense, durant la Deuxième Guerre mondiale, qu’il n’interrompe pas la fabrication de jeux éducatifs pour Noël. Il avance comme argument que les enfants qui jouent à ce moment-là avec les jouets conçus et fabriqués par sa société sont les ingénieurs et les architectes du futur.

Au cours des décennies suivantes, le Commodore Criterion a abrité des entreprises de jouets et de décorations de Noël, et jusqu’à une date récente, l’on pouvait admirer dans sa vitrine un ensemble de musiciens miniatures qui rendaient la façade de l’immeuble facilement identifiable.

Les enfants qui jouaient aux apprenti-ingénieurs ont grandi, et, après une rénovation de fond en comble dirigée par l’agence Foster + Partner, cet édifice iconique sera rebaptisé immeuble PORCELANOSA. Cet espace consacré à l’architecture et à la décoration d’intérieur s’adressera aux professionnels de l’aire métropolitaine de New York.

Sur le point de s’installer au cœur de Manhattan, l’entreprise met la dernière touche à son magasin pour une inauguration mondiale mémorable et très attendue, qui aura lieu le 9 septembre prochain

Partager :

  • Fue un placer encontrarme con la obra de la nueva sede de Prcelanosa el día 24/04/2015, un lugar único y extraordinario.
    Yo fui el director ejecutivo de la rehabilitación estructural de vuestro edificio de Barcelona en la plaza de Europa, también habia realizado unos años antes el edificio de oficinas de SAMSUNG.
    Mis mas cordiales felicitaciones.
    Joaquín Sierra, Arquitecto Técnico e Ingeniero Técnico

  • I had no idea that is what became of the building. I worked for my Father in the Toy Building until the late 80’s. Commodore was also a substantial, if not the largest glass Christmas ornament manufacturer selling to 80% of national chain stores. It is great to see the building restored, but kind of sad to see another NYC based industry (Toys & Trim-A-Tree) virtually disappear.

  • Great memories working in the Toy District of NYC purchasing for our business. Many days spent in the Commodore Criterion building as well as Kurt Adler and 225 5th Ave both across the street. I agree with Arthur, sad to see a great industry like trim a tree disappear from NYC.

    • Thank you for sharing with us your memories from that ages. The rehabilitation project for the building tried to keep the essence of its origin, being respectful with its history and past, and besides giving a new life.

  • Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    PRINCES
    Please select your language/country.
    Welcome to PORCELANOSA. You're entering our International site at French language. If you wish, you can change the language/country.
    Keep up to date on all the latest happenings at PORCELANOSA by subscribing to our newsletter.
    PORCELANOSA uses cookies to store settings and offer additional features to our users. By continuing your visit to porcelanosa.com, we'll assume you agree to our use of cookies